Patrice GUILLOT

Toque Nivernaise

Patrice GUILLOT – Restaurant La Marine
Baye
58110 BAZOLLES

Email : lamarine-baye@orange.fr


Le conte de Patrice Guillot

C’est une histoire, son histoire, que Patrice aime raconter avec beaucoup d’émotion car elle l’a profondément marqué, tant sentimentalement que professionnellement…

A l’âge de 7 ans, alors qu’il collectionne les pièces de monnaie et aspire à devenir banquier, le destin le met sur le chemin d’un homme, un jour qu’il sort justement de la banque de son village.

Ce monsieur est Marcel PARIZOT, un cuisinier talentueux qui s’apprête à partir livrer une de ses oeuvres en sucre aux Champs Elysées. Pour le jeune garçon, devant cette merveille, c’est le déclic, LA révélation. Cependant, le temps passe, l’émerveillement un peu aussi dans la tête de Patrice mais Marcel, lui, n’a rien oublié et un jour il se rend chez les parents de Fabrice.

C’est alors que l’homme leur confie qu’il a travaillé pour le Shah d’Iran, la famille Rothschild et bien d’autres encore. La passion de la cuisine est là, vive et contagieuse. Fabrice est conquis, c’est ainsi qu’est née sa vocation. Par la suite, les deux hommes ne se sont plus quittés et ont continué à partager la passion de la cuisine. Marcel est devenu le grand-père d’adoption et son mentor.

Marcel, disparu aujourd’hui, était un baroudeur de la cuisine, un altruiste qui aimait partager sa passion en toute simplicité et généreusement, sans faire de bruit.



Son parcours parmi les grands

La vocation et le talent faisant, Fabrice est ensuite entré dans des maisons renommées : chez Michel Peignaud, La Belle Epoque à Versailles (deux étoiles au Michelin),  Jean Delaveyne au Camelia (deux étoiles au Michelin également), au Ritz à Paris sous la direction de Guy Leguay, au Ministère de la Défense, à Castelfort, un château en Irlande, retour dans la Nièvre chez JC Dray, La Renaissance à Magny-Cours (deux étoiles au Michelin), puis enfin la Porte du Croux à Nevers.

En 2000, Patrice lance le restaurant Les Légendes dans un ancien relais de poste à Saint-Saulge. Sa cuisine suit son humeur et évoque ses voyages, les arômes exotiques côtoient la saveur des produits nivernais. C’est aussi là que Fabrice partage sa deuxième passion, les voitures anciennes. Les amoureux de ces vieilles cylindrées y viennent alors prendre un repas lors de leurs balades sur les routes bucoliques de la Nièvre.


La cuisine de Patrice Guillot

Aujourd’hui, Patrice GUILLOT oeuvre à La Marine, à Baye dans la Nièvre, près du lac.

Il y propose sa cuisine revisitée, audacieuse, personnelle qui vous surprendra et vous séduira. Il utilise des produits frais et ses compositions suivent le rythme des saisons, des découvertes sur les marchés et de ses inspirations.

Fabrice a gardé l’esprit de partage inculqué par son maître à penser, Marcel Parizot. Vous serez reçu en ami, il vous apprendra à découvrir et apprécier des saveurs peut-être nouvelles pour vous.