Laurent CHAREAU

Restaurant Le Chat
42 rue des Guérins
Villechaud
58200 Cosne-sur-Loire

Email : restaurantlechat@orange.fr


Laurent Chareau, un personnage haut en couleur !

Extraits d’un article de Luc Dubanchet paru le 6 septembre 2008 dans Libération, toujours d’actualité

Présentation de Laurent par Luc Dubanchet

Laurent CHAREAU

Dès l’entrée du jour, on comprend que Villechaud avec Laurent Chareau n’est plus tout à fait Villechaud. Ses carottes en semoule, dattes, pignons de pin et menthe ont quelque chose de stratosphérique, d’ovniesque dans ce bourg  raccroché à Cosne-sur-Loire en plein cœur des vignobles de Sancerre, Pouilly et des Coteaux du Giennois.

Lorsque Laurent Chareau débarque, avec sa nonchalance élevée au rang d’art de vivre,  il reste imperturbable derrière son plan de travail. […] Décalé, Chareau l’est. Tignasse hirsute et bouclée tendant de plus en plus vers le gris, yeux de Droopy, parole rare, charisme mutique.

Et Luc Dubanchet de poursuivre…

En 2008, il s’était échappé de Paris dont il avait pourtant largement contribué au décoinçage culinaire et zygomatique. Arrivé début 2000 dans les bagages de Gilles Choukroun qu’il avait suivi de Chartres, il cassait avec lui la baraque au très regretté Café des Délices. […] Plus qu’un second couteau, il était déjà le bras armé d’une cuisine sans œillères, libérée des dogmes et des pratiques.

Après le Café des Délices, Laurent Chareau changeait de rive mais pas de politique pour rejoindre l’équipe de La Famille – Paris 18e où il émoustillait Montmartre avec les « miniatures » imaginées à quatre mains avec Inaki Aizpitarte […] devenu icône culinaire au Chateaubriand – Paris 11e. Deux ans avant, en novembre 2005, ils ouvraient ensemble le Transversal, le restaurant du MacVal, le musée d’Art moderne de Vitry. Et tant pis pour eux qui ne connaîtront pas l’émotion d’un plat du jour hors norme comme cette tendre de tranche de bœuf, cuite saignante et servie avec une escabèche de tomates confites et des sardines légèrement fumées venant, en micro dés, réveiller le palais. […]

« Je veux créer un bistrot simple, ramener la cuisine à des proportions humaines, directes. Mais ce n’est pas parce qu’on est dans un petit village qu’on doit pour autant abandonner la qualité et la créativité. ». En s’installant à Villechaud en défricheur, en résistant d’un savoir-faire culinaire, Laurent Chareau fait beaucoup plus que de la cuisine : le pari, un peu fou mais qui semble ici maîtrisé, de faire découvrir à la Loire du vin blanc et des fromages de chèvre la subtilité de la jeune cuisine à prix hautement concurrentiels. Un cuisinier-citoyen s’est installé à Villechaud.

 

Une cuisine revisitée

Le Chat, Cosne sur LoireLe Chat accueille ses clients depuis juillet 2008. Son chef, Laurent CHAREAU, y propose sa cuisine bistronomique, une cuisine personnelle, créative, instinctive et pleine de saveurs. Pour ce faire, il utilise des produits frais, locaux. Les associations des différentes textures et saveurs réveilleront et raviront à coup sûr vos papilles.

Il n’a pas de carte fixe car les plats changent régulièrement en fonction des produits de saison et des idées du chef.

En famille ou entre amis, venez donc déguster des plats classiques revisités par le chef Laurent CHAREAU.

Etant situé dans le « Triangle d’Or » des appellations – Pouilly Fumé, Sancerre et Côteaux du Giennois – sa carte des vins vous offre aussi un grand choix de vins locaux mais également de toutes les régions viticoles Françaises et quelques vins étrangers. D’ailleurs, Laurent attache beaucoup d’importance à connaître les vignerons, le côté humain est essentiel pour lui.


Retrouvez maintenant le restaurant Le Chat de Laurent CHAREAU !